Gerbera : entretien, conseils culture et caractéristiques | Interflora

Contents

L’origine et l’histoire du gerbera

Le gerbera, originaire d’Afrique, d’Asie, d’Amérique du Sud et de Madagascar, a été découvert au XIXe siècle par un botaniste écossais, Robert Jameson, en Afrique du Sud. Rapidement, sa popularité a grimpé en Europe, séduisant par sa variété de couleurs et de formes. Le nom « gerbera » lui a été attribué en hommage au naturaliste allemand Traugott Gerber. Aujourd’hui, c’est l’une des fleurs coupées les plus appréciées au monde, symbole de beauté naturelle et de joie.

Signification du gerbera

Le gerbera, avec ses grandes fleurs colorées, est plus qu’une simple plante décorative ; il porte en lui une symbolique forte. Représentant la gaieté et la joie de vivre, chaque couleur de gerbera peut également véhiculer un message spécifique. Le rouge exprime l’amour et l’admiration, le rose la tendresse et l’estime, le blanc la pureté et l’innocence, et le jaune l’amitié et la positivité. Offrir un gerbera, c’est donc envoyer un message d’affection, d’optimisme et de lumière, faisant de cette fleur un choix privilégié pour égayer le quotidien et les relations.

Le gerbera intérieur ou extérieur ?

Le gerbera peut être cultivé à l’intérieur comme à l’extérieur, selon le climat. À l’intérieur, il a besoin d’un endroit lumineux sans soleil direct et d’une température autour de 18-24°C pour bien fleurir. En extérieur, il préfère un emplacement ensoleillé mais protégé des vents forts. Le gerbera en pot peut être sorti en été, mais doit être rentré avant les premières gelées. Que ce soit en intérieur ou en jardin, un bon drainage est crucial pour éviter le pourrissement des racines.

L’entretien du gerbera

L’entretien du gerbera demande un peu d’attention pour le voir s’épanouir. En pot, assurez-vous qu’il bénéficie d’une bonne luminosité sans soleil direct. Arrosez-le modérément pour garder le substrat légèrement humide, sans jamais laisser de l’eau stagner dans la soucoupe, car ses racines craignent l’excès d’eau. En pleine terre, choisissez un emplacement ensoleillé mais protégé des après-midis brûlants. Veillez à ce que le sol soit bien drainé et enrichissez-le si nécessaire. Un apport d’engrais pour plantes fleuries au printemps favorisera sa floraison.

L’arrosage du gerbera en pot

L’arrosage du gerbera en pot doit être réalisé avec soin pour éviter le pourrissement des racines. Durant la période de croissance, maintenez le substrat légèrement humide sans le saturer. Réduisez l’arrosage en hiver, laissant la terre sécher en surface entre deux arrosages. Utilisez de l’eau à température ambiante et évitez de mouiller le feuillage pour prévenir les maladies. Un bon drainage est essentiel, assurez-vous que le pot dispose de trous en son fond. Un arrosage modéré mais régulier favorisera une belle floraison.

Author: Stéphane

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 + 1 =